Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Deuil d'un projet sacrifié ?

Publié le par Sylvain Lambert-Virgili

Il y a six mois la campagne électorale se terminait et en son temps j'avais écrit un article en prévoyant quelques anicroches dans mes prévision de ceux qui composaient la nouvelle majorité. Scénario catastrophe que je redoutais plus que ne le souhaitait


Il y a eu beaucoup de Mangiapan bashing dans ces derniers mois. Beaucoup de bruits de rumeurs de calomnies dont beaucoup se régalait. Et puis il y avait le fameux audit qui devait enterrer définitivement le soldat Mangiapan


De l'audit il n'y a plus qu'un vague souvenir car l'équipe actuelle qui pensait détenir l'arme atomique ne détenait en fait qu'un pistolet à eau car aucune trace de fameuses exactions de l'horrible Mangiapan et plus non plus de publicité sur cet audit.


Depuis quelques nouvelles, un projet de logement à la gare qui échappe à notre contrôle et les logements créés seront gérés par la métropole et la préfecture la ville n'en gérant que 20%.
Le manque criant de financement des caisses ne peut être cautionné par aucun crédit puisque la ville n'a aucune entrée non fiscale. En ayant refusé tous les projets actés dont celui de la poste qui a fait débat ce soir au conseil municipal car les nouveaux constructeurs réclament des dédommagements puisque le projet est abandonné.
Il fallait s'en douter mais l'anticipation ne semble pas être le fort de cette nouvelle équipe. Pour l'heure la poste Ne réclame rien mais me danger est sous jacent.
448000 euros à trouver une paille!!!

La majorité par la délibération nous fait miroiter l'espoir de récupérer près d'1200000 euros (qui en fait ne seront qu'à 43% pour la commune, si la requête auprès du tribunal administratif est acté.) Il faut espérer que la commune aura gain de cause car dans le cas contraire, que va-t-il rester de nos comptes ? Dilapidés sur l'autel de promesses électorales de plus en plus dures à tenir.
L'abandon de ce projet qui aurait été rémunérateur pour la commune à la hauteur de 5 millions d'euros et riche d'emplois création de 40 emplois directs pour des villefranchois. Par l'intermédiaire de la création de la supérette.Mais Mr Roux machiavélique n'en voulait pas préférant préserver ses intérêts berlugans.

De tout cela vous n'en avez pas voulu, alors je pourrai me gausser de cette méprise mais comme je suis attaché à ma commune je suis plutôt attristé. Comme m'attriste l'augmentation considérables des prix des parkings annonciateur de la prochaine année fiscale sans doute. Il y a aussi le projet de vendre Gambetta et mettre a la rue ou a l'Ariane les familles villefranchoises qui y habitent.


La seule embellie est due à la sauvegarde de 5 emplois jeunes sur 11

Je note aussi que Mr le Maire joue son rôle en apaisant les débats et en laissant l'opposition exercer son droit de réponse et il faut l'en remercier, comme ses dernières paroles où il a saluer le travail dans l'intérêt général de l'ancienne majorité.


L'avenir reste cependant sombre et ce n'est pas en calomniant des hommes que l'on parvient à gérer une commune. Les quelques vipères devraient le prendre pour leçon.

La Poste :Deuil d'un projet sacrifié ?

Commenter cet article